Pourquoi passer au vélo électrique ?

Depuis quelques années, des véhicules électriques individuels ont fait leur apparition dans le paysage du transport urbain européen dans une optique de préservation de l’environnement. Si certains engins ont très vite rencontré un franc succès en France, ce n’est pas le cas du vélo à assistance électrique (vae) qui peine encore à trouver une place dans l’hexagone bien que très en vogue outre-Atlantique. Pourtant, il y a bien des avantages à passer au vélo électrique, et les passionnés de cyclisme s’en rendent compte de plus en plus. Dans cet article, je vous présente les avantages du vélo électrique.

La réduction de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone d’un ménage français représente en moyenne 16,4 tonnes de CO2 par an. De plus, 70 % des émissions de gaz à effet de serre des ménages proviennent principalement de l’alimentation, du logement et des transports. Ces chiffres assez inquiétants pour nombre de spécialistes témoignent en tout cas de la dégradation grimpante que subit la planète.

Pour accompagner les politiques de transition écologique initiées par le gouvernement et limiter l’empreinte carbone des ménages, certaines entreprises conçoivent des solutions de transport écologique. C’est le cas du site https://www.velo-horizon.fr qui met à la disposition des particuliers des vélos électriques pour tous types de besoins. Vous y retrouverez des VTT électriques, des vélos de course électriques, mais aussi des vélos utilitaires électriques et des modèles conçus spécialement pour le transport urbain.

Des caractéristiques techniques suffisantes

En adoptant un vélo électrique, vous pouvez profiter de certains avantages que l’on n’a pas de mal à rapporter à sa grande autonomie, à son confort d’utilisation et sa vitesse.

Bonne autonomie

Ce n’est pas évident de parcourir plus de 3 km (5 km pour les sportifs) avec un vélo classique. Pourtant, il faut avouer qu’on est bien souvent tenté de profiter un peu plus de cette liberté que procure une balade à vélo. Mais au-delà, c’est généralement l’épuisement assuré. C’est justement pour remédier à cela que les vélos électriques ont été conçus. Désormais, vous n’aurez plus de soucis à vous faire quant à la distance à parcourir. En effet, ce type d’engin affiche généralement une autonomie de plus de 40 km. Certains modèles performants peuvent même disposer d’une autonomie de 100 km.

Confort optimal

Qu’en est-il du confort sur un vélo électrique ? Ces engins sont capables de gravir des pentes assez légères sans que vous n’ayez à consentir le moindre effort. Grâce au moteur qui est embarqué, la conduite est bien plus facile, quel que soit le revêtement du sol. Sur un terrain plat comme sur une route accidentée, vous n’aurez pas de peine à avancer.

Plus de vitesse

Contrairement à un modèle classique, vous irez bien plus vite avec un vélo électrique. L’explication est simple : c’est le moteur dont il est équipé qui vous propulse à une certaine vitesse. Bien entendu, puisqu’il s’agit d’un système à « assistance électrique », le conducteur est tenu de fournir un minimum d’effort pour faire avancer le vélo. Pour autant, vous n’aurez pas besoin de vous dépenser pour atteindre une vitesse de pointe de plus de 25 km/h. Avec un vélo électrique, vous rejoindrez donc assez rapidement votre destination. Qui voudrait se priver de ce type d’engin au quotidien ?

Adapté à tous les profils

A partir d’un certain âge, il est plus difficile de fournir des efforts constants. Ainsi, les séniors ont beaucoup de mal à se déplacer et à parcourir de longues distances à vélo. Cela, les détracteurs du vélo électrique l’oublient malheureusement bien souvent. Avec ce type d’engin, les balades deviennent des moments de plaisir intense et de détente assurée.

Si les spécialistes recommandent aux personnes âgées et aux personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires de ne pas exercer d’activités physiques ou sportives intenses, ils préconisent néanmoins l’utilisation d’un VAE qui est une solution de déplacement douce. En effet, faire du vélo électrique vous permet de garder un seuil minimum d’activités physiques, nécessaire pour être en bonne santé.

Les plus jeunes et les personnes qui ne présentent pas de problème de santé peuvent aussi se mettre au vélo électrique pour aller plus vite au quotidien et pour parcourir de longs trajets sans effort.

Au final, de nombreux arguments penchent en faveur du VAE. Et si vous suiviez le mouvement en marche en passant vous aussi à l’électrique ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*