Le Grand Sentier de France

Le Grand Sentier de France permet de faire un tour complet de la France à pied en avoisinant les frontières et les littoraux: une randonnée qu’il est possible de faire intégralement (pour les aventuriers) ou par tronçons le temps d’un week-end ou d’une semaine de vacances. Il mesure 10.000km, ce qui fait de lui aussi le plus grand sentier du monde !

Se lancer sur le Grand Sentier de France

Du fait de sa distance, vous ne trouverez aucune carte du parcours, mais vous pourrez consulter la liste des communes et les lieux traversés, par tronçon (et en timing mensuel) sur le site www.grandsentierdefrance.org. Pour avril par exemple, le tronçon annonce 503km (fiche gratuite). Toutes les fiches sont en vente sur le site du Grand Sentier de France.

A randonnée exceptionnelle, lieux exceptionnels 

Le Grand Sentier de France n’est pas qu’un itinéraire sportif. Certes vous aurez 10.000km à parcourir. Certes le sentier vous fera grimper 106.000m de dénivelé positifs. Mais, il se veut être aussi au service de la découverte culturelle, géographique et historique. Il vous emmenera à travers 16 régions et quelques 51 départements, 20 parcs naturels et régionaux. Des exemples de lieux incontournables ? Notez par exemple la vallée du Mt Blanc, le marais poitevin, les ballons vosgiens, Verdun ou encore la baie de somme. Le Grand Sentier de France peut être parcouru en famille ou entre amis d’un week-end à plusieurs jours à la découverte de nos régions.

L’Histoire du sentier

Il a été réalisé par Serge Laurent du 28 février 1999 au 27 août 2000, au départ de Metz. Sa motivation était de reconnaître, à l’usage des marcheurs, un parcours sécurisé et continu, hors des routes afin de visiter les richesses et les beautés naturelles de son pays et de démontrer toute la valeur et la variété de celles-ci. 

L’Association Nationale du Grand Sentier de France, créée en 2002, a pour objectif de pérenniser cet itinéraire pédestre incomparable afin d’en faire un outil promotionnel, pédagogique et culturel de portée universelle et de ce fait, procéder à son inscription au patrimoine mondial de l’Humanité. Elle participe avec clairvoyance à l’aménagement du territoire dans une éthique écologique, alliée aux impératifs du développement durable. Elle favorise le savoir-faire, le savoir aimer et le savoir reconnaître en inculquant le respect de cet espace où nous avons le privilège de vivre et d’évoluer.

Partez sur les traces de Lionel Daudet, cet aventurier des temps modernes qui avait déjà fait un tour de France des frontières sans moyen motorisé. 


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*