GR58: guide du tour du Queyras

Les Alpes françaises possèdent de beaux paysages qui attirent chaque année de nombreux visiteurs. Le parc naturel régional du Queyras fait notamment partie des plus beaux sites de cette région avec ses montagnes, ses forêts luxuriantes et ses villages au charme authentique. La randonnée est une belle manière d’appréhender la beauté alpine. Différents circuits existent, mais en empruntant le GR58, vous êtes assuré de vivre une expérience magique en découvrant les merveilles que recèle ce parc naturel régional du Queyras.  

Retracez l’histoire du Tour du Queyras 

Si vous êtes en quête d’escapade nature et de paysages extraordinaires, une randonnée dans les Alpes s’impose. Parmi les sentiers les plus fréquentés de cette région figure le sentier de grande randonnée GR58 qui vous permet de traverser le parc naturel du Queyras. Ce parcours a été mis en place par Pierre Lamour, ancien maire de Ceillac de 1965 à 1983. Son but étant de développer l’activité des GR en promouvant la création de Gîtes et Refuges, il crée l’Association Grande Traversée des Alpes afin de relier la GR5 à la GR58. Aujourd’hui, le tour du Queyras vous emmène à la découverte du parc éponyme, un des sites naturels les plus beaux de France au départ de Ceillac.

Le GR58, un circuit très diversifié 

Le sentier GR58 s’étend sur 130 kilomètres autour du parc naturel régional du Queyras. Étant l’un des sentiers de grande randonnée les plus réputés des Alpes, le Tour du Queyras traverse une large diversité de paysages de moyenne montagne qui font la renommée de ce circuit. Durant ce parcours de 4 à 10 jours selon l’itinéraire emprunté, vous aurez l’occasion de traverser différents terrains avant d’atteindre le col de Bramousse qui culmine à 2251 mètres d’altitude. Vous pourrez, au cours de votre randonnée, contempler les majestueuses forêts de mélèzes habillant les montagnes, ou encore vous arrêter pour admirer les grands lacs tels que le lac des Près des Soubeyrand.

Vous passerez également par les divers hameaux et villages authentiques où vous pourrez vous ressourcer. Au cours de votre périple, vous vous émerveillerez aussi devant les paysages lunaires, ainsi que les magnifiques prairies de la région. Le parc naturel du Queyras renferme également une faune et une flore diversifiée que vous pourrez découvrir tout au long de votre circuit qui peut se faire à pied ou à vélo.

Les différentes étapes du GR58 

Généralement, le parcours standard du GR58 Tour du Queyras est constitué de 8 étapes. Grâce au balisage des sentiers, vous pourrez tranquillement admirer les divers paysages sans vous perdre. Le circuit se fait habituellement dans le sens antihoraire, néanmoins il est possible pour les randonneurs d’effectuer leur parcours dans le sens horaire en rajoutant des variantes dans leur itinéraire. 

Étape 1 : De Ceillac à Saint-Véran 

Le circuit commence à Ceillac pour rejoindre Saint-Véran. En moyenne, il vous faut plus de 6 heures de marche pour parcourir au moins 14 kilomètres en passant par le Col des Estronques. Depuis ce col perché à 2651 mètres d’altitudes, vous aurez une vue majestueuse sur les glaciers des Écrins et le paysage lunaire s’étendant jusqu’à la Tête de Jacquettes. En redescendant, vous continuerez votre route jusqu’à Saint-Véran, la commune la plus haute d’Europe, où vous séjournerez avant d’entamer la seconde étape. 

Étape 2 : De Saint-Véran au refuge Agnel 

Le deuxième jour, vous quittez le splendide village de Saint-Véran pour rejoindre le refuge Agnel. Vous emprunterez des pentes qui vous conduisent jusqu’à la chapelle de Clausis. Au cours de ce trajet, vous franchirez le Col de Chamoussière, considéré comme le plus haut col que traverse une grande randonnée. Situé à 2884 mètres, vous pourrez admirer le paysage qui s’étend devant vous avant de reprendre la route jusqu’au refuge Agnel. 

Étape 3 : Refuge Agnel à l’Echalp 

L’étape 3 de la randonnée vous conduit à l’Echalp, au départ du refuge d’Agnel. Vous passerez notamment par le Vieux Col qui culmine à 2806 mètres d’altitude et vous offre une vue dégagée sur le vallon de Bouchouse. Si vous le souhaitez, il vous est possible de faire un détour au Pain de Sucre pour découvrir la nature préservée de la réserve naturelle de Ristolas-Mont Viso depuis son sommet. La descente du Vieux Col vous conduit ensuite en direction des lacs Foréant et Egorgéou qui vous émerveilleront par la clarté des eaux et le paysage qui les entoure. Une fois la visite des lacs terminés, vous rejoindrez le hameau de l’Echalp, édifié sur les rives de la rivière Guil. 

Étape 4 : D’Echalp à Abriès 

Au cours de cette quatrième étape, vous découvrirez la beauté des paysages qu’offrent les crêtes de Peyra Plata et de Gilly. Pour arriver à la prochaine destination, vous devez passer par les flancs du vallon du Guil et traverser la forêt de mélèzes avant d’atteindre les crêtes. Après avoir traversé 2 kilomètres, vous descendrez la Collette de Gilly tout en admirant la flore variée du Queyras avant d’atteindre Abriès. 

Étape 5 : D’Abriès au refuge des Fonts de Cervières 

Lors de cette toute nouvelle étape, vous passerez par le Chemin de Croix, un magnifique sentier dominant la vallée du Guil. Les divers paysages que vous découvrirez au cours de la randonnée ne manqueront pas de vous émerveiller jusqu’à votre arrivée au col du Malrif. Sur le trajet, un passage sur le pic du même nom vous permettra d’admirer le lac du Grand Laus, un lac majestueux bordé par les parois verdoyantes du pic. Il vous est également possible de visiter les lacs du Malrif avant de franchir le col éponyme et poursuivre votre chemin jusqu’aux Fronts des Cervières. 

Étape 6 : Des Fronts de Cervières à Souliers 

Le Tour du Queyras vous permet également de rejoindre le petit village de Souliers au départ du refuge des Fronts de Cervières. Vous pourrez alors admirer les paysages splendides du Queyras et sa végétation luxuriante avant d’atteindre le col de Peas. Une fois au sommet situé à 2629 mètres d’altitude, vous vous émerveillerez devant le panorama splendide qu’offrent les reliefs de la crête de Rasis. Vous redescendrez ensuite pour traverser le sous-bois où se trouve le village de Souliers. 

Étape 7 : De Souliers à Furfande 

En quittant Souliers en direction du refuge de Furfande, vous poursuivrez votre chemin par le col du Tronchet. Sur votre trajet, il vous sera possible de visiter la Chalp d’Arvieux et de vous reposer avant d’entamer votre parcours jusqu’à Brunissard. Votre randonnée se poursuivra ensuite vers le col de Furfande dont le sommet accueille des prairies verdoyantes où il est bon de se prélasser. Vous atteindrez ensuite le refuge de Furfande à la descente du col. 

Étape 8 : De Furfande à Bramousse 

Lors de cette dernière étape du circuit, votre trajet vous emmène vers Bramousse en passant par le col de la Lauze. Vous traverserez la forêt de mélèzes pour aller jusqu’au hameau des Escoyères avant de continuer votre marche jusqu’au vallon du Guil. La randonnée s’achèvera au sommet du col de Bramousse, culminant à 2251 mètres d’altitude. De cette hauteur, vous profiterez de la splendide vue sur le parc naturel Queyras avant de retourner au point de départ, à Ceillac.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*